Pour toute Commande passée sur le Site www.stratagemme.com, je vous offre :
10% du montant de votre commande (que j'arrondis)
+ 2,00 euros de remise
sur votre Prochaine Commande !
Frais d'envoi offerts à partir de 25,00 euros

Commandez vos Gemmes et vos Bijoux sur le site www.stratagemme.com Chaque rêve est un bijou

mercredi 31 mars 2010

Enquête : comment les Français perçoivent-ils les labos ?

"CB News Santé" publie les résultats d'une étude GfK Healthcare sur la perception des laboratoires pharmaceutiques par les Français. A la question "Quels laboratoires pharmaceutiques connaissez-vous ?", seuls huit noms de laboratoires viennent spontanément à l'esprit des sondés, Boiron et sanofi-aventis en tête, qui sont respectivement cités par 25% et 18% des personnes interrogées (notoriété spontanée).

Lorsque les laboratoires sont cités dans la question (notoriété assistée), entre la moitié et les deux tiers des sondés identifient Boiron (76%), Sanofi (67%), Roche (65%) et Bayer (55%). Eric Robillard, directeur de la division Healthcare de GfK Custom Research France, relève que globalement, les consommateurs connaissent "la couleur de sa boîte de médicament, son nom ; pas celui du labo qui le fabrique".

Les laboratoires qui investissent dans la publicité pour se faire connaître et reconnaître du grand public sont donc avantagés par rapport aux autres, car "à l'avenir, pour faire des choix raisonnés, les clients devront être capables de se faire une opinion sur les entreprises de médicaments". Seuls 29,6% des sondés pensent par ailleurs que les laboratoires sont une source de financement de la recherche médicale. Nathalie Mandavit, directrice du département marque et communication de GfK Custom, estime "qu'il y a un effet à produire pour recrédibiliser. Cette industrie, qui investit tant en R & D, n'est pas perçue pour les bénéfices personnels apportés", souligne-t-elle.

Le grand public semble mieux connaître le rôle des génériqueurs, qui pour 55% des sondés permettent de réduire les dépenses de santé. 54% savent également que les médicaments génériques sont basés sur la même molécule que les princeps. Concernant l'automédication, un tiers des personnes interrogées déclarent s'en passer, 57% y ont recours pour des raisons pratiques et 44% par habitude à un médicament. 67% comptent sur les conseils du pharmacien pour choisir leurs médicaments et 41% se fient aux marques qu'ils connaissent déjà.

CB News Santé - 15/03/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire