Pour toute Commande passée sur le Site www.stratagemme.com, je vous offre :
10% du montant de votre commande (que j'arrondis)
+ 2,00 euros de remise
sur votre Prochaine Commande !
Frais d'envoi offerts à partir de 25,00 euros

Commandez vos Gemmes et vos Bijoux sur le site www.stratagemme.com Chaque rêve est un bijou

samedi 16 juin 2012

Le diesel est cancérogène, c'est officiel.


Mon père, chimiste, me l'a toujours dit ! "Le diesel est très nocif pour la santé car les particules sont extrêmement fines et l'organisme ne sait pas les éliminer." Une façon de mesurer la pollution de l'air est de récupérer un volume d'air et de le centrifuger. On obtient alors un dépôt des poussières contenues dans ce volume d'air, que l'on peut ensuite peser. C'est une mesure de la pollution qui est plutôt approximative. En effet, les particules de diesel étant particulièrement fines et légères, leur poids est négligeable. Cette méthode ne permet pas de prendre en compte sérieusement la teneur des particules de diesel dans notre environnement, pourtant très dangereuses pour notre santé. Puisse les conclusions de cette étude contribuer à prendre les mesures qui s'imposent pour se débarrasser progressivement de ce poison.
 
=====
 
Les moteurs diesel ont été reconnus comme «cancérogènes certains» par l'Organisation mondiale de la Santé. L'information n'est pas nouvelle mais pourrait influer sur les comportements futurs de l'Etat et des constructeurs.
 
« Le problème des micro-particules est connu depuis le charbon », remarque Patrice Halimi. Dès 1988, l'OMS avait souligné le caractère dangereux du diesel mais manquait d'éléments pour déterminer le lien entre micro-particules et cancer du poumon.
 

vendredi 15 juin 2012

"Les risques de cancer restent mal évalués"

Le cancer est considéré comme "la maladie la plus grave" par 71 % des Français, devant le sida et les maladies cardio-vasculaires. C'est ce qui ressort du baromètre 2010 de l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) et de l'Institut national du cancer (INCa), publié jeudi 14 juin. L'enquête a été réalisée par téléphone auprès de 3 728 personnes, d'avril à août 2010. La précédente datait de 2005.

Lire l'article complet intitulé "Les risques de cancer restent mal évalués" sur le site LeMonde.fr