Pour toute Commande passée sur le Site www.stratagemme.com, je vous offre :
10% du montant de votre commande (que j'arrondis)
+ 2,00 euros de remise
sur votre Prochaine Commande !
Frais d'envoi offerts à partir de 25,00 euros

Commandez vos Gemmes et vos Bijoux sur le site www.stratagemme.com Chaque rêve est un bijou

lundi 19 novembre 2007

Cancer & co ! Un peu de lecture...

C'est décidé, je modifie mes habitudes alimentaires. Je pensais vivre sainement et David Servan-Schreiber m'a convaincue que je peux encore mieux faire. Je pensais naïvement que la nourriture que l'on trouvait en France était suffisamment contrôlée et qu'elle était forcément saine. Aujourd'hui, je doute sérieusement. Suivre les conseils donnés dans ce livre ne peut pas faire de mal. Je vous invite à visiter le site : http://www.guerir.fr/
Cliquer ici pour télécharger le livret sur l’alimentation fourni avec le livre.
~ ~ ~
Présentation de l'éditeur ~ Dans ce livre, David Servan-Schreiber expose une nouvelle vision de la biologie du cancer. Et affirme : pour lutter contre celle maladie, il faut aussi faire appel à nos défenses naturelles. La médecine occidentale moderne dépiste et soigne le cancer, mais elle ne tire pas parti des découvertes récentes qui montrent comment mieux s'en protéger. David Servan-Schreiber retrace les aventures scientifiques passionnantes qui ont mené à cette approche et propose une pratique de prévention et d'accompagnement des traitements classiques - avec des résultats constatés par la recherche de pointe - pour se construire une biologie anticancer. Nous pouvons tous agir dans quatre domaines principaux. Ainsi : nous prémunir contre les déséquilibres de l'environnement ; ajuster notre alimentation ; guérir nos blessures psychologiques ; établir une relation différente à note corps. David Servan-Schreiber ne parle pas seulement en tant que médecin et chercheur. Il révèle ici qu'il a été atteint par un cancer, raconte sa confrontation avec la maladie et dit comment il s'est soigné. En partageant cette expérience, qui apparaît comme une aventure intérieure brûlante, David Servan-Schreiber espère qu'il aidera chacun, quelle que soit sa situation, à mettre toutes les chances de son côté.

Opérée dans le service de Rémy Salmon, je remercie toute l'équipe pour l'accompagnement extraordinaire, le dévouement et la patience qui aident à mieux vivre cette épreuve... qui adoucissent les peines. Le livre du Docteur Salmon, plein d'humour, m'a éclairée et m'a fait sourire quand j'ai lu qu'il avait eu les mêmes états d'âme que moi, les mêmes questionnements, les mêmes comportements... Un passage (qui semble) "obligé" pour ceux qui traversent des "tempêtes"...
~ ~ ~
Présentation de l'éditeur ~ En juin 2000, Rémy Salmon a été victime d'un accident de moto au cours duquel il a été temporairement paralysé des membres inférieurs. Il a suivi avec son regard de chirurgien les différentes étapes de son parcours d'accidenté : l'intervention du Samu, l'admission à l'hôpital, les opérations qu'il a dû subir, l'hospitalisation - avec son cortège de maux grands et petits -, puis la période de rééducation et la récupération progressive de son activité professionnelle. S'il n'est pas un patient "comme les autres" par sa connaissance de l'hôpital en tant que praticien, son passage involontaire de l'autre côté du miroir lui a montré que sa profession ne le protégeait pas de ce qui arrive à ses propres patients. D'où sa réflexion sur les difficultés de communication entre soignants et soignés et, de façon plus générale, sur l'exercice de la médecine. Un témoignage qui aborde, entre autres thèmes, la nécessité du second avis médical, certains dysfonctionnements des services hospitaliers, le risque de dépression... Le Dr Salmon explique aussi que le patient doit effectuer lui-même un travail de restructuration, que le médecin ne peut faire à sa place. Un livre qui nous concerne tous.

Ce livre-là, je ne l'ai pas encore lu !... Le simple fait de voir certaines illustrations me donne encore la nausée... mais après, je le lirai avec plaisir. Il paraît qu'il change de façon très positive et avec beaucoup d'humour la vision que l'on a de cette satanée maladie : le cancer du sein. Energie et Optimisme au menu !! Lors d'une conférence de presse à Paris, j'ai rencontré Marisa pour une séance de dédicace. Trop de monde pour parler longtemps... Quelques mots échangés... Compréhention et "complicité" immédiate... Un petit bout de femme... Des talons hauts... Marisa est chaleureuse et pétillante !
~ ~ ~
Présentation de l'éditeur ~ Que se passe-t-il quand une New-Yorkaise, éternelle célibataire enfin amoureuse, se découvre une tumeur au sein ? Marisa Acocella Marchetto est illustratrice. A 43 ans, elle est au top de sa carrière et de sa vie amoureuse. Elle mène à Manhattan la vie branchée d'une héroïne de Sex and the City. Soudain tout bascule : elle apprend qu'elle est atteinte d'un cancer du sein. Avec un graphisme décapant, entre rires et larmes, elle raconte son combat puis sa victoire contre la maladie. Son livre est vivant, surprenant, souvent drôle et poignant à la fois. Marisa n'oublie jamais son humour, sa féminité, sa créativité. Onze mois dans la vie d'une femme, où il est question d'amour, d'amitié, de shopping, de travail, de dîners, de lofts ... et de cancer. Un livre plein d'énergie et d'optimisme, "à lire absolument par tous ceux qui n'auraient jamais ouvert un livre sur le cancer". Newsweek.

dimanche 4 novembre 2007

Cancer du sein ~ 1 femme sur 8 !!

Le mois d'octobre est le mois du cancer du sein à l'échelle internationale. Un mois entier !! ce n'est pas pour rien...

Actuellement en traitement pour un cancer du sein, je souhaite alerter les femmes et plus particulièrement les jeunes femmes pour lesquelles aucun depistage systématique n'est organisé parce qu'elles ne sont "pas assez nombreuses" !!

L'objectif essentiel de la prévention du cancer est de le dépister suffisamment tôt pour le traiter avant qu'il ne soit à un stade avancé. Par avance je vous remercie de faire suivre l'information.

Quelques gestes simples peuvent sauver des vies !

lundi 22 octobre 2007

Cancer du Sein ~ Pourquoi ?

Je me sentais à l'abri, invulnérable, certaine de vivre longtemps ! Pas d'antécédent familial... Je croyais à tord que c'était le seul facteur de risque pour développer un cancer du sein. Le seul facteur de risque...

Pourtant, je suis biologiste de formation et m'intéresse de près à tout ce qui touche à la médecine mais je n'étais pas concernée par le cancer du sein ! Pas concernée...

A 41 ans, le choc fut terrible ! Après l'annonce de l'effroyable nouvelle, je me préparais à mourir puisqu'il le fallait...

Puis très vite, j'ai réagi en pensant à mes proches ! Je ne pouvais pas leur faire ça ! Quelques soient mes chances de survie, je vivrai ! J'allais me battre de toutes mes forces! Il le fallait !

Pour ouvrir les yeux de celles qui, comme moi, ne se sentent pas concernées, voici une synthèse sur le cancer du sein afin d'aider à la prévention de cette terrible maladie qui évolue à notre insu en toute discrétion.

Cancer du Sein ~ Prévention

On sait assez mal ce qui provoque ce cancer, mais un dépistage précoce permet en revanche de réduire considérablement les risques de mortalité.

Chez les jeunes femmes de moins de 40 ans, les tumeurs sont souvent plus agressives, c'est à dire que le cancer évolue plus vite. Il est très important qu'elles soient alertées afin d'être diagnostiquées et traitées précocément. Plus les seins sont denses et plus il est difficile de détecter une tumeur à la palpation. Chez les jeunes femmes les seins sont souvent denses. Elles doivent d'autant plus se surveiller.

Ce que devraient nous dire nos médecins :

  • La femme doit pratiquer, au moins une fois par mois, une autopalpation des seins et consulter un gynécologue une fois par an.
  • Devant un miroir, observer leur symétrie, leur forme. Elle ne devrait pas avoir changé par rapport au précédent examen.
  • Le mamelon ne doit pas être rétracté (s'il ne fait pas froid).
  • Lorsqu'on le pince, aucun liquide ne doit sortir.
  • Face au miroir, lever les bras : les seins ne doivent pas être déformés ni irréguliers.
  • Allongée, palper le sein droit avec la main gauche, bien à plat, et le sein gauche avec la main droite. Effectuer des petits mouvements circulaires sur toute la surface du sein, à la recherche d'une éventuelle grosseur
  • Palper également les aisselles
  • Passé 40 ou 50 ans (plus tôt si personne à risque), il faut réaliser régulièrement, tous les deux ans en moyenne (à déterminer avec votre médecin) une mammographie. Cet examen simple consiste à radiographier les seins, à la recherche d'une éventuelle tumeur.

Qu'est-ce qu'une cellule cancéreuse ?

La croissance cellulaire se fait par division cellulaire. Avant cette division, les chromosomes de la cellule mère sont copiés afin que chacune des 2 cellules filles soit dotées d’un lot complet de chromosomes. Il se peut que la copie ne se passe pas bien et qu’il y ait des erreurs de copie que l'on appelle "mutations". Presque toujours, l’organisme répare très bien ces erreurs. Quand ce n’est pas le cas, la cellule modifiée continue à se multiplier avec l’anomalie et perd ses capacités de réparation. Elle finit par former une masse qu’on appelle "tumeur maligne".

Cancer du Sein ~ Chiffres 2007

  • 1 femme sur 8 aura un cancer du sein au cours de sa vie
  • Les femmes sont plus touchées que les hommes : 99% des cas
  • Les hommes sont touchés : 1% des cas
  • 42000 nouveaux cancers du sein sont diagnostiqués en France chaque année
  • Le nombre de cancer du sein a doublé en 20 ans entre 1980 et 2000
  • 75 % des cancers du sein sont diagnostiqués entre 50 ans et 69 ans
  • En 2006, 4000 femmes de moins de 40 ans ont eu un cancer du sein en France
  • Près de 300000 personnes vivent, en France, avec un cancer du sein
  • Ce dernier est responsable de plus de 10000 décès par an, chiffre qui baisse en permanence grâce à un dépistage de plus en plus précoce.

dimanche 21 octobre 2007

Cancer du Sein ~ Facteurs de risque

Facteurs de risque connus à ce jour :

  • Premières règles avant 12 ans
  • Ménopause après 55 ans
  • Absence de grossesse ou une première grossesse après 35 ans (certaines sources donnent "30 ans")
  • Traitement hormonal substitutif de la ménopause prescrit pendant plus de 10 ans
  • Consommation exagérée d’alcool, de sucres et de graisses d’origine animale ainsi que l’obésité
  • Utilisation de déodorants et anti-transpirants contenant des sels d'aluminium après le rasage des aisselles. La pierre d'Alun contient de l'aluminium. L'aluminium ne traverse pas la peau mais des micro-coupures favorisent son passage dans le sang. (Personnellement j'ai complètement arrêté d'utiliser ces produits)

Facteurs familiaux - génétiques

  • Plusieurs femmes de la même famille ont eu ou ont un cancer du sein
  • Une femme de la même famille a eu un cancer du sein avant l’âge de 40 ans
  • Plusieurs personnes de la même famille ont eu un cancer du côlon ou des ovaires

Dans ce cas, le médecin peut proposer une consultation chez un spécialiste d’oncologie génétique.


Les études scientifiques n’ont pas trouvé de lien entre :

  • Un choc sur un sein et le développement d’un cancer
  • Les données aujourd’hui disponibles ne permettent pas de conclure à l’existence d’une relation entre l’apparition d’un cancer du sein et un stress ou un événement douloureux (comme une séparation, un deuil, la perted’un d’emploi, etc.)
  • Traitements hormonaux d’aide à la procréation (étude en cours en 2007)

Cancer du Sein ~ Informations complémentaires

  • La pilule augmenterait légèrement les risques de cancer du sein et diminuerait les risques de cancer de l’ovaire
  • Des femmes qui ont plusieurs facteurs de risque peuvent ne rien développer
  • Des femmes qui n’ont aucun risque peuvent développer un cancer du sein

Des études continuent pour mieux connaître les facteurs de risque et en identifier d’autres...

Cancer du Sein ~ Facteurs limitant les risques

Le nombre de grossesses et l’allaitement prolongé pourraient diminuer le risque de développer un cancer du sein. Certains comportements de vie semblent favoriser l'apparition du cancer chez la femme. Parmi les risques identifiés, on trouve l'obésité ou le surpoids après la ménopause, l'inactivité physique, la consommation importante d'alcool ou le manque de fruits et légumes. Pour lutter contre le cancer du sein et, d'une manière générale, avoir une hygiène de vie plus saine, on peut donc conseiller de :

  • Perdre le poids excédent (même un léger surpoids semble pouvoir augmenter le risque de cancer du sein).
  • Faire du sport, 5 heures par semaine
  • Allaiter son enfant dans la mesure du possible.
  • Ne pas consommer trop d'alcool

Cancer du Sein ~ Adresses

Pour celles qui font partie des "1 femme sur 8"...
Voici mes adresses pour trouver Réconfort et tout le nécessaire...


En France...

AKTL

http://www.aktl.org/
Association Française des Masseurs-Kinésithérapeutes pour la Recherche et le Traitement des Atteintes Lympho-veineuses. Après un curage des ganglions axillaires, des séances de kiné sont prescrites. Le kinésithérapeute doit avoir suivi une formation spécifique afin de rééduquer le bras comme il convient, en douceur...



Association "Vivre comme avant"

http://www.vivrecommeavant.fr/

Un MOUVEMENT D’AIDE MORALE et de soutien constitué de femmes, toutes anciennes opérées d’un cancer du sein. Préparées et formées, à ECOUTER, notre objectif est d’ENCOURAGER celles qui vivent cette maladie.


L'embellie

http://www.embellieboutique.net/
Un magasin où l'on trouve un large choix de chevelures d'appoint, prothèses mammaires, chapeaux, foulards, bonnets, lingerie, cosmétiques... Une association qui propose des ateliers maquillage, sophrologie, activités manuelles... Un accueil réconfortant, de la documentation, des conseils...


Association Etincelle

http://www.etincelle.asso.fr/
Un accueil chaleureux et de l'aide. Soutien psychologique, conseils nutritionnels, réflexothérapie, soins du visage, chute de cheveux et ongles, groupes de parole, atelier d'écriture, sophrologie...