Boutique en ligne des Bijoux StratagemmeChaque rêve est un bijou - Hélène SCHILD

COVID-19
Liste des initiatives d'entraide :
Liste d'activités accessibles gratuitement :
Comment occuper ses journées pendant le confinement ?

vendredi 27 mars 2020

COVID-19 - Une tranche de vie ordinaire qui devient extraordinaire !


#UneTrancheDeVieOrdinaireQuiDevientExtraordinaire

Hier je suis allée faire des courses. Je n’étais pas sortie depuis le 15 mars, 11 jours. C’était plutôt des expédicourses !

Au cœur de ville du Plessis-Robinson, il y avait la queue devant tous les magasins alimentaires, des files d’attentes espacées, diluées, longues...

Le nombre de personnes était limité à l’intérieur des boutiques. Là où je suis allée : 5 personnes maximum.

Heureusement, il faisait beau. Pendant que nous attendions notre tour une dame est rentrée directement dans la boutique avec un petit garçon. Elle a mis un masque qui couvrait son nez et sa bouche. Le petit garçon, lui, n’en avait pas. Les gens de ma file d’attente on montré qu’ils étaient agacés qu’elle passe devant tout le monde mais personne n’a bougé. Alors je suis rentrée pour l’informer que nous attentions tous notre tour et que 5 personnes maximum étaient autorisées à rentrer dans la boutique. Elle a réalisé ce qu’elle n’avait pas compris initialement. Elle est ressortie immédiatement en se confondant d’excuses et en enlevant son masque qu’elle a froissé et glissé dans sa poche. Euh... Pensait-elle remettre son masque usagé sur le nez plus tard ? J’étais tellement interloquée que je n’ai pas pu la mettre en garde... Je regrette.

Un passant s’est adressé à moi pour me dire que c’était dur, qu’il avait besoin de marcher et que son psy lui avait conseillé de marcher une heure chaque jour. Je l’ai rassuré comme j’ai pu et lui ai souhaité bon courage. Il en faut pour rester confiné, surtout quand on est déjà fragile...

De mon côté, pour éviter de passer trop de temps en dehors de chez moi, j’ai passé commande dans la boutique Les Boites à Meuh et dès réception du mail qui m’indiquait que ma commande était prête, je suis allée la chercher.

J’ai donc passé un peu de temps à l’extérieur de la boutique dans la file d’attente, très peu de temps à l’intérieur et je suis rentrée.

Avant de partir de chez moi, j’ai mis un masque chirurgical que je n’ai enlevé qu’une fois de retour chez moi.

J’ai déposé les cageots qui contenaient les victuailles dans le garage et je les ai laissés toute la nuit sans y toucher.

En rentrant chez moi je me suis entièrement changée, j’ai pris une douche, lavé mes cheveux et j’ai immédiatement lavé tous les vêtements que j’avais sur moi.

Ma prochaine sortie ? Le plus tard possible !

Patience, le jour d’après n’a jamais été si proche !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire