Boutique en ligne des Bijoux StratagemmeChaque rêve est un bijou - Hélène SCHILD

Bienvenue !

lundi 6 avril 2020

COVID-19 - Comment occuper ses journées pendant le confinement ?


#Restezchezvous


Pendant la durée du confinement dû à la pandémie de CODIV-19 qui a commencé le 17 mars 2020, certains divertissements et activités culturelles sont mis en ligne gratuitement.

Films, Musique, Lecture... What else ?


Si vous aussi vous avez des bons plans qui permettent à chacun de se divertir et passer le temps agréablement pendant le confinement, merci de m'en informer par mail ou de laisser un commentaire sous ce billet.


#OnGardeLeLien | Se cultiver gratuitement pendant le confinement
Page mise en place par le gouvernement pour les étudiants :
https://www.etudiant.gouv.fr/cid150608/-ongardelelien-%7C-se-cultiver-gratuitement-pendant-le-confinement.html

Dans cette page, où vous y trouverez de nombreuses activités culturelles et sportives, j'ai sélectionné pour vous :


SPORT & BIEN-ETRE A DOMICILE 
http://sports.gouv.fr/IMG/pdf/appsportzoomsur_v2.pdf


CULTURE A DOMICILE 
Offre culturelle numérique proposée par le ministère de la culture et ses nombreux opérateurs :
https://www.culture.gouv.fr/Culturecheznous


CULTURE BOX
France Télévisions a rendu une partie de son répertoire accessible à tous.
www.france.tv/spectacles-et-culture


VISITES VIRTUELLES DE MUSEES
https://hellogiggles.com/news/museums-with-virtual-tours/https://nightlife.ca/2020/03/16/quarantaine-chill-12-musees-de-renom-offrent-desormais-de-magnifiques-visites-virtuelles/


MUSEE DU LOUVRE / PARIS 
www.louvre.fr


VICTORIA AND ALBERT MUSEUM / LONDRES 
https://artsandculture.google.com


CITE DES SCIENCES ET DE L'INDUSTRIE / PARIS 
http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/offre-numerique/


LES CONFERENCES DE FRANCE CULTURE 
https://www.franceculture.fr/conferences


LIVRES EN LIGNE ACCESSIBLES GRATUITEMENT
  • Mise à jour avec les livres mis à disposition gratuitement par certains éditeurs pendant la durée du confinement lié au Covid-19. 
  • Titres libres de droit ou issus du domaine public - Livres en texte intégral

Des sites incontournables :

Gallica ebooks
Livres classiques, numérisés à partir des originaux (donc avec le cas échéant les illustrations), au format epub.
http://gallica.bnf.fr/ebooks

Gutenberg project
Livres numériques, revus et corrigés par des volontaires
http://www.gutenberg.org/

Wikisource
http://fr.wikisource.org/

et de nombreuses autres sources :
https://disciplines.ac-toulouse.fr/documentation/reservoir-de-livres-numeriques-libres


L’OPÉRA DE PARIS

L’Opéra national de Paris, en partenariat avec France Télévisions, rendent accessibles gratuitement en ligne les opéras suivants dans leur intégralité sur operadeparis.fr et sur france.tvculturebox.

Du 17 au 22/03/2020 : Manon
Du 23 au 29/03/2020 : Don Giovanni
Du 30 au 05/04/2020 : Le Lac des cygnes
Du 06 au 12/04/2020 : Le Barbier de Séville
Du 13 au 19/04/2020 : Soirée Robbins
Du 20 au 26/04/2020 : Les contes d’Hoffmann
Du 27 au 03/05/2020 : Carmen

Les opéras sont accessibles ici :
https://www.operadeparis.fr/actualites/spectacles-de-lopera-de-paris-a-redecouvrir-en-ligne


EDITIONS DARGAUD - BD GRATUITES

Les Editions Dargaud offrent 10 albums gratuits à lire sur leur site, pour petits et grands lecteurs :
https://www.dargaud.com/Le-Mag/Actualites/Restezchezvous-On-vous-offre-de-la-lecture-gratuite


Un grand merci pour toutes ces initiatives !

dimanche 29 mars 2020

COVID-19 - Initiatives Solidarité Soignants & Co


#Restezchezvous


Par temps de crise on trouve aussi le meilleur !

Pendant la crise sanitaire sans précédent de la pandémie de CODIV-19, nombreux sont ceux qui s'engagent et aident tous les acteurs qui sont au front pour sauver des vies : soignants, forces de l'ordre, toutes les personnes qui se chargent de ravitailler les uns et les autres...

Logements à disposition, visières de protection...

Je partage ici, avec vous, tout ce que je trouve sur mon chemin.

Merci de nous informer de ce que vous trouvez pour compléter cette liste, en laissant un commentaire sous ce billet.


LOGEMENTS POUR LES SOIGNANTS

Site où l’on propose des logements pour des soignants : les-logements-solidaires.com

Vous êtes propriétaire d'un appartement non occupé ? Vous pouvez le proposez. Tout est prévu : assurance, nettoyage....

Vous êtes soignant et vous êtes appelé en renfrt dans une région qui n'est pas la vôtre ? VOus cherchez un logement ? Vous trouverez, j'espère, ce que vous cherchez sur ce site.

Ce site va évoluer pour proposer d'autres services... A suivre...


VISIÈRES DE PROTECTION POUR SOIGNANTS

Ce Groupe d’entraide d’impression 3D Shields est un groupe Facebook qui rassemble toutes les personnes volontaires équipées d'une imprimante 3D et qui impriment des visières de protection pour les soignants, et ce, gratuitement.

Dans ce groupe, les "imprimeurs" volontaires trouveront les fichiers qui leur permettront d'imprimer différents modèles. Ils sont améliorés au fil de l'eau... Vous y trouverez aussi des informations sur l'organisation de la livraison des centres de soin dans chaque région.

Vous êtes soignant et vous êtes mal protégé pendant l'activité de votre profession alors que vous apportez des soins aux malades du Covid ? Dans cette page, vous trouverez les informations pour vous fournir gratuitement et localement en visière de protection.

Contact : Visieresolidaire@gmail.com



Un grand merci pour toutes ces initiatives !


Hier en France : Discours d’Édouard Philippe Premier Ministre, Olivier Véran Ministre de la Santé et de nombreux experts qui ont pris la parole. C’était samedi 28 mars 2020...

Un grand oral bien trop long... Et agaçant au plus haut point.

A titre liminaire, je dois reconnaître que des progrès ont été faits dans la communication de nos gouvernants.

La mesure de la gravité a enfin été prise. Le gouvernement dit enfin que le #covid19 est DANGEREUX ! Cette information est essentielle. Je l’attendais depuis des semaines. Vous imaginez mon impatience ! Information essentielle car forcément, qui dit danger dit s’informer, connaitre les risques, se protéger, faire attention, prendre les dispositions qui s’imposent, etc...

L’action du gouvernement a trop tardé et je suis d’accord pour traiter ce point après la crise.

Je sais combien ce doit être terrible de gérer une telle crise sanitaire sans précédent, sans moyens de protection et sans y être préparé.

Ce que j’attends des dirigeants, c’est qu’ils soient responsables à 100% et jusqu’au bout. C’est une condition incontournable pour qu’ils soient légitimes.

Deux points noirs persistent encore dans la communication de nos dirigeants et cela les décrédibilise complètement.

- Les contradictions qui révèle une fois encore les mensonges persistants.

- Les comparaisons à l’international pour se justifier.

Je vis très mal les comparaisons à l’international. A chaque fois ça me fait bondir ! Si l’Italie prônait l’euthanasie des contaminés ou le suicide collectif, faudrait-il le faire aussi pour faire comme nos voisins ?

On se fous pas mal de ce que font les autres surtout quand ils font mal les choses !! Pour justifier une insuffisance en plus ! Un retard à l’allumage. C’est un comble. Encore, si c’était pour s’inspirer d’un succès ... Mais là non. Et cette comparaison est systématique, dans chaque discours ! insupportable.

En accord avec mes valeurs qui ne sont autres que des valeurs universelles, ce que j’attends des membres du gouvernement, c’est qu’ils fassent preuve de probité, qu’ils arrêtent de mentir et de se justifier. C’est plus que pénible et souvent indécent. Et en plus c’est hors sujet et une perte d’énergie ! Ils génèrent de la colère, du dégoût et des proses dont les miennes alors qu’il est grand temps de se consacrer à l’essentiel : Tout faire pour combattre ce virus !

Quand comprendront-ils ? Quand arrêteront-ils ? Cela ne donnera que plus de valeur à l’action du moment qui doit être totalement focalisée à sauver des vies.

vendredi 27 mars 2020

COVID-19 - Prolongement du confinement jusqu'au 15 avril

Annonce d'Edouard Philippe Premier Ministre, France


Confinement prolongé en France jusqu'au 15 avril 2020 avec les mêmes règles.

Les chiffres français ne sont pas encore publiés.

Plus de 5900 cas et plus de 900 morts en Italie dans les 24 dernières heures !

Le confinement est prolongé aussi en Italie, forcément puisqu'ils n'ont pas encore atteint le pic, et cela ne présage rien de bon pour nous (en France).

Vous rappelez-vous quand je m'impatientais et que je trépignais pour que l'on arrête les bains de foule dans les stades, les métros... pour que l'on confine tout le monde au plus tôt ?

Les malades d'aujourd'hui ont été contaminés il y a une semaine, 2 semaines, peut-être davantage puisque la période d'incubation peut aller dans les cas extrêmes jusqu'à 30 jours....

Et toutes les personnes qui travaillent à l'extérieur encore aujourd'hui, dans les entreprises que l'on ne veut pas arrêter - et je comprends tous les enjeux économiques bien sûr - sont autant de facteurs qui retardent l'arrivée de ce fameux pic et contribuent encore trop largement aux contaminations.

Quand le pic sera atteint, il faudra encore du temps passé à vivre loin les uns des autres pour voir disparaître ce virus.

Et il y aura peut-être une deuxième vague, et peut-être une troisième... C'est ce que l'on a observé lors de pandémies précédentes comme la grippe espagnole.

Courage et patience mes amis. Si vous avez besoin d'aide, de soutien, de quoi que ce soit, demandez. Une chaine d'entraide est en place. Un coup de fil, un mail et chacun de nous peut solliciter son réseau pour adoucir ces jours difficiles.

Restons chez nous !

COVID-19 - Une tranche de vie ordinaire qui devient extraordinaire !


#UneTrancheDeVieOrdinaireQuiDevientExtraordinaire

Hier je suis allée faire des courses. Je n’étais pas sortie depuis le 15 mars, 11 jours. C’était plutôt des expédicourses !

Au cœur de ville du Plessis-Robinson, il y avait la queue devant tous les magasins alimentaires, des files d’attentes espacées, diluées, longues...

Le nombre de personnes était limité à l’intérieur des boutiques. Là où je suis allée : 5 personnes maximum.

Heureusement, il faisait beau. Pendant que nous attendions notre tour une dame est rentrée directement dans la boutique avec un petit garçon. Elle a mis un masque qui couvrait son nez et sa bouche. Le petit garçon, lui, n’en avait pas. Les gens de ma file d’attente on montré qu’ils étaient agacés qu’elle passe devant tout le monde mais personne n’a bougé. Alors je suis rentrée pour l’informer que nous attentions tous notre tour et que 5 personnes maximum étaient autorisées à rentrer dans la boutique. Elle a réalisé ce qu’elle n’avait pas compris initialement. Elle est ressortie immédiatement en se confondant d’excuses et en enlevant son masque qu’elle a froissé et glissé dans sa poche. Euh... Pensait-elle remettre son masque usagé sur le nez plus tard ? J’étais tellement interloquée que je n’ai pas pu la mettre en garde... Je regrette.

Un passant s’est adressé à moi pour me dire que c’était dur, qu’il avait besoin de marcher et que son psy lui avait conseillé de marcher une heure chaque jour. Je l’ai rassuré comme j’ai pu et lui ai souhaité bon courage. Il en faut pour rester confiné, surtout quand on est déjà fragile...

De mon côté, pour éviter de passer trop de temps en dehors de chez moi, j’ai passé commande dans la boutique Les Boites à Meuh et dès réception du mail qui m’indiquait que ma commande était prête, je suis allée la chercher.

J’ai donc passé un peu de temps à l’extérieur de la boutique dans la file d’attente, très peu de temps à l’intérieur et je suis rentrée.

Avant de partir de chez moi, j’ai mis un masque chirurgical que je n’ai enlevé qu’une fois de retour chez moi.

J’ai déposé les cageots qui contenaient les victuailles dans le garage et je les ai laissés toute la nuit sans y toucher.

En rentrant chez moi je me suis entièrement changée, j’ai pris une douche, lavé mes cheveux et j’ai immédiatement lavé tous les vêtements que j’avais sur moi.

Ma prochaine sortie ? Le plus tard possible !

Patience, le jour d’après n’a jamais été si proche !

jeudi 26 mars 2020

COVID-19 - Un bon masque : Oui mais pas pour tous !?...

Billet publié dans Facebook
publié dans ce blog a posteriori


A tomber à la renverse !!

RT @Drmartyufml: Sur ces quatre personnes : 💥Une seule pratique des gestes invasifs ( fibroaspiration, intubation...)...ou... 💥Une seule est protégée. 👉Trouves là ! Les soignants libéraux comme hospitaliers demandent des masques FFP2 #ProtegezLes #COVID2019

mercredi 25 mars 2020

COVID-19 - Poursuites judiciaires en perspective ?

Billet publié dans Facebook
publié dans ce blog a posteriori
 
Euh... Comment dire ?

Sans blague ?!... Faut rire ou pleurer ?

Article Le Monde :
Coronavirus : le sommet de l'Etat redoute de devoir "rendre des comptes"

COVID-19 - Le masque ne sert à rien... ou pas !

Billet publié dans Facebook
publié dans ce blog a posteriori


Tiens ! Le président porte un masque !?... Serait-il malade puisque cela ne sert à rien quand on n’est pas malade... ?!

D’ailleurs aujourd’hui même “Si bête” nous le rappelait. « Le président ne porte pas de masque parce qu’il n’y en a pas besoin lorsqu’on respecte la distance de protection. » a annoncé cet après-midi S.#Ndiaye.

RT @Conflits_FR: 🇫🇷 Pandémie de #coronavirus : Lors de son déplacement à #Mulhouse aujourd’hui, Emmanuel #Macron portait un masque de protection contre l’épidémie de #COVID19. (BFMTV) #COVID19

COVID-19 - Un manque de matériel mortel !

Billet publié dans Facebook
publié dans ce blog a posteriori


Si nous avions des masques ils seraient utiles
Si nous avions des tests ils seraient utiles
Si nous avions des respirateurs...
...

France, pays en voie de sous-développement ?!

Mais c’est bizarre, il semblerait qu’il y assez de tests pour les personnalités politiques qui n’ont aucun symptôme mais qui ont côtoyé un Covid19+ ! Et pour eux assez de lits et de respirateurs ?

Une vie vaut-elle plus qu’une autre ?

Que de sujets pour le bac Philo cette année !

Source LCI...

COVID-19 - Réquisition de personnels soignants

Billet publié dans Facebook
publié dans ce blog a posteriori


Le directeur général de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris, Martin Hirsch, a lancé mercredi un appel à la réquisition de personnels soignants et à une "reconnaissance", peut-être sous forme de primes, pour l'effort "surhumain" des personnels face au coronavirus.

"Aujourd'hui j'ai besoin de quatre assurances fortes", a déclaré Martin Hirsch sur France Info alors que les établissements de l'AP-HP, qui regroupe 39 hôpitaux d'Ile-de-France, accueillent désormais 1.600 patients atteints de Covid-19 dont 450 en réanimation.

"La première c'est que je puisse, face à chaque malade grave, mettre un respirateur. Je ne veux pas qu'on connaisse les difficultés qu'on a connues sur les masques sur les respirateurs qui permettent de sauver des vies", a-t-il souligné.

"La deuxième chose: on a besoin de tout le personnel, qu'il soit volontaire, ou qu'on fasse appel à la réquisition", a ajouté le responsable de l'AP-HP.

Le troisième point concerne "les assurances" de "reconnaissance" pour les personnels soignants "qui font des efforts qu'on peut qualifier simplement de surhumains". Je ne sais pas si c'est des primes, c'est moral, et c'est pour le moral des troupes", a expliqué M. Hirsch.

"Et puis quatrième chose: c'est les médicaments. Il faut qu'entre les industriels, les pouvoirs publics et nous, on ait les assurances qu'on ne soit pas en manque de médicaments", a-t-il terminé.

"On est en ce moment, je ne sais pas comment le qualifier, le moment de charnière", celui où toutes les actions "comptent pour ne pas de casser la gueule", a conclu le patron du plus grand groupe hospitalier français.

AFP

Source : Telegram

COVID-19 - Qui pense encore que c'est une gripounette ?

Billet publié dans Facebook
publié dans ce blog a posteriori


Qui considère encore que que le Codiv19 est une grippe ?

#LaComprenetteDifficilette

RT @Conflits_FR: 🇫🇷 FLASH - Éric Lacoudre, directeur d’#EHPAD reconnaît “ une erreur nationale “ dans le fait de “ considérer le #COVIDー19 comme la #grippe. En réalité, “ le #Covid_19fr n’est pas du tout comme la grippe. Il est plus agressif. “

mardi 24 mars 2020

COVID-19 - Immunité de groupe en France ?!...



Je l'ai même dit à mon mari il y a quelques jours ! J'arrive à la même conclusion qu'Ella Kelian quand elle écrit sur sa page FB :
"La France mise sur l’«immunité de groupe» pour arrêter le coronavirus... Sans vouloir le dire, finalement la France a choisi l’option d’une lutte contre le virus équivalente peu ou prou à celle du Royaume Uni, ou à d’autres pays misant par stratégie ou manque de moyens sur l’immunité de groupe..."

Un ministre (je ne sais plus lequel) a dit récemment en s'adressant aux français à la télé : "Comme vous le savez tous, tout est mis en œuvre pour faire baisser la courbe...". Ah bon ? Nous le savons tous ? Je suis tombée à la renverse ! Pour faire baisser la courbe ? Et pas pour stopper le virus ? C'est bien leur stratégie. Mais ont-ils le choix ?

Quand on lit cette étude on peut se le demander !

Cela dit, en faisant le maximum pour stopper le virus, dès le début, on gagne un temps précieux pour mettre au point vaccins et/ou traitements.

Le soucis, c'est le temps que ça prend et arrêter totalement l'économie, on peut le faire temporairement mais pendant combien de temps ?

Ce qui me gène le plus dans toute cette histoire c'est le mensonge. Cette communication de m... qui nous fait douter et perdre confiance (si jamais on a déjà eu confiance un jour dans les politiques, hein !) Voilà. La réalité est terrible. On n'a pas assez anticipé. On ne l’assume pas. Et des centaines de personnes vont le payer cher !! Je vous laisse deviner qui est "on".

Article HEIDI.NEWS : Coronavirus: pourquoi il ne faut pas espérer un retour à la normale dans les prochains mois ?

dimanche 22 mars 2020

COVID-19 - On aurait dû reporter le premier tour...

Billet publié dans Facebook
publié dans ce blog a posteriori


C’était couru d’avance !

RT @Conflits_FR: 🇫🇷 Pandémie de #coronavirus : c’était redouté. Plusieurs assesseurs dans plusieurs villes sont infectés par le #COVIDー19. L’un d’eux, qui a vu passer 606 électeurs, regrette: “Si j’avais mieux été informé, je n’aurais pas tenu de bureau”. #Municipales2020

Article CNEWS - Municipales : Une semaine après le scrutin, des assesseurs et présidents de bureaux de vote positifs au COVID-19

COVID-19 - Au lieu de regarder ce que font les autres ou pas... Action !



COVID19 / A chaud, je vous livre ma réflexion du moment...

Déjà, je vous donne à lire ce tweet :

RT @Conflits_FR: 🇫🇷 FLASH - O. #Veran : “Aucun pays ne teste toute sa population. Aujourd’hui, nous avons effectué 5.000 tests. Seule la Corée en a fait plus, et l’Allemagne récemment. L’enjeu aujourd’hui, c’est de faire aboutir la recherche sur des tests très rapides.” (LCI) #COVIDー19 #COVID19

Premièrement, Ce que font les autres pays, on s’en fiche royalement surtout quand il est question de justifier les décisions du gouvernement. On s’en ficherait moins s’il était questions de faire comme les pays qui ont les meilleurs résultats dans la lutte contre le COVID19

Deuxièmement, la Corée du sud a mis au point un test du COVID19 qui donne les résultats en 10 minutes. Ils envisagent d’en exporter 300000 par semaine. Alors, est-il encore besoin de mettre le paquet pour trouver un test plus rapide que celui utilisé en France qui donne le resultat au bout de quelques heures ?

Troisièmement, Hier soir, j’ai écouté attentivement notre Ministre de la Santé Olivier Véran qui a lu sa longue déclaration comme un bon élève sage comme une image. La prose était belle, le ton était plat. Même si j’ai retenu qu’il s’occuperait des gens fragiles qui nécessitent une protection importante et qu’il ne ferait pas cas des personnes inquiètes (hum hum...), pour une fois, avec des mots les plus doux possibles je dois reconnaître que ce qu’il a exprimé ressemble de plus en plus à la réalité. Il a fait un choix difficile et stratégique en privilégiant le personnel médical et de soins pour l’utilisation des masques. Il a dit aussi que nous n’avions pas assez de tests, problèmes d’approvisionnement en matière première. Alors pour ça, un Bon Point pour le PM !! Avec 10 Bons Points on lui donnera un masque 😷

samedi 21 mars 2020

COVID-19 - De confiture en déconfiture

Billet publié dans Facebook
publié dans ce blog a posteriori

#UneTrancheDeVieOrdinaireQuiDevientExtraordinaire

Comment occuper ses journées pendant le confinement ?

Quelques fois la procrastination a du bon ! Depuis l’été dernier, quelques sachets de groseilles du jardin attendaient patiemment dans le congélateur.

Pendant cette déconfiture qu’est cette crise pandémique, les groseilles ont, elles aussi, fini en confiture.

Ce fût un travail d’équipe et une après-midi bien colorée.

Aujourd’hui ce sera au tour des cassis ! 😋

Et vous ? Vous faites quoi de vos journées ?


COVID-19 - Bas les masques !


Billet publié dans Facebook
publié dans ce blog a posteriori

Je crois qu’avec ce #COVID19 je n’ai pas fini de faire des bonds !!

D’abord il y a eu : “Porter un masque ne sert à rien quand on n’est pas malade”

alors que la vraie raison est qu’il n’y a pas assez de masques pour tout le monde. Même les soignants n’en ont pas assez. En France on a besoin de 24 millions de masques par semaine alors qu’on en produit 6 millions.

(déjà, même si c’était vrai, on ne sait même pas si on est contaminé ou pas puisque l’on ne teste que les cas graves)

Et maintenant : “Si on savait le porter, le masque pour tout le monde aurait pu être une stratégie” Directeur général de la santé

Sylvie le dit très bien : RT @SylvieDLcroiSTJ: C’est quoi comme tendance de ridiculiser et blâmer les victimes de sa propre incurie, en les accusant de l’avoir bien cherché parce-qu’elles sont vraiment trop nulles??! #masquesFFP2

vendredi 20 mars 2020

COVID-19 - Le confinement...



Après la fermeture des écoles, universités, etc., décision annoncée au soir du 16 mars 2020 par le Président de la République, Emmanuel Macron : Début du confinement en France le 17 mars 2020 à 12h !

Le 20 mars 2020, on prend l’air pendant ce confinement que l’on respecte du mieux qu’on peut avec Lila et Léo sur le rebord de la fenêtre.

Nous sommes dans une impasse hyper calme. Habituellement nous ne voyons pas un chat et là,je viens de voir passer beaucoup trop de gens ! 2 par 2 ou par 4 ! On se balade, décontracté, ambiance vacances ! Quand même ! Y’a pire que de rester chez soi, non ?

Malgré le calme, le rythme plus lent, l’air pur, le soleil, les chants d’oiseaux, il faut savoir que la violence est là même si on ne l’a perçoit pas de chez nous. La violence est dans des hôpitaux où les soignants se battent déjà pour sauver des vies, nos vies ! C’est le chaos !

La violence est aussi dans les hôpitaux pas encore surchargés où les soignants sont prêts autant qu’ils le peuvent pour faire face à un afflux de malades sans précédent. Déjà les soignants sont réquisitionnés et doivent être disponibles 24h/24. Ils ne dorment plus. Les opérations non urgentes ont été annulées. Les chambres sont vides. L’inactivité et l’attente sont pesantes.

Plus on sera dehors pendant ce confinement, plus il y aura de malades et de morts à déplorer !

Peut-être que les passants que je viens de voir dans ma rue seront malades la semaine prochaine, ceux qu’ils ont croisés aussi, et peut-être ne seront-ils plus de ce monde dans 2 où 3 semaines... Qui sait ?

Et vous ? Il se passe comment votre confinement ?

Évolution du COVID-19 dans le monde




Aujourd'hui, la pandémie de COVID-19 continue à gagner du terrain. Successivement les pays mettent en place leur stratégie pour limiter/stopper la propagation du virus et pour soigner les nombreux malades dont l'afflux est sans précédent.

A l'heure où j'écris ce billet, 183 pays comptent 256809 cas de COVID-19. 10540 personnes sont décédées, 89920 sont guéries et les autres sont encore malades.

J'aimerais partager avec vous les liens grâce auxquels vous pourrez suivre l'évolution de la pandémie dans votre pays et dans le monde entier.

En fonction de la mise à jour des sites qui publient les chiffres, il peut y avoir un décalage dans le temps, ce qui explique souvent les différences de chiffres.

Une chose à garder en tête aussi : Ces chiffres (nombre de cas, décès...) ne correspondent pas à la réalité mais donne une tendance.

Entre les pays qui minimisent le nombre de cas, les pays qui ne testent pas largement la population, les pays sous-développés qui n'ont pas les moyens de faire le suivi... Les vrais chiffres sont bien supérieurs.

Il y a une notion aussi dont il faut tenir compte quand on regarde les chiffres. Certains pays présentent un pourcentage de décès très supérieur à d'autres. Il est légitime de se demander pourquoi.

Souvent, une des raisons est que les pays qui testent plus largement leur population détectent des cas légers qui sont comptabilisés dans le nombre de cas. D'autres pays font le choix de tester uniquement des cas graves ce qui réduit le nombre de cas détectés. Par conséquent, lors du calcul du pourcentage cela fait une différence notoire.

La politique de test peut aussi évoluer dans le temps au sein d'un même pays ce qui fait que les données ne sont pas homogènes selon les périodes.

Les données diffusées sur le site worldometers sont très faciles à lire et très complètes. En plus d'un tableau qui donne des informations très complètes par pays, ce site présente les données sous forme de graphiques. En bas de page, sont publiés les détails des différentes observations des cas comptabilisés, et ce, par pays.
https://www.worldometers.info/coronavirus/

En plus de quelques tableaux, ce deuxième site présente la carte du monde qui permet de visualiser l'étendue de la pandémie dans tous les pays touchés.
https://gisanddata.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6

Ce troisième site présente des chiffres détaillés pour la France par département.
https://www.covid-19-france.fr

COVID-19 - Respect du confinement


Billet publié dans Facebook
publié dans ce blog a posteriori


On prend l’air pendant ce confinement que l’on respecte du mieux qu’on peut avec Lila sur le rebord de la fenêtre.

Nous sommes dans une impasse hyper calme. Habituellement nous ne voyons pas un chat et là,je viens de voir passer beaucoup trop de gens ! 2 par 2 ou par 4 ! On se balade, décontracté, ambiance vacances !

Quand même ! Y’a pire que de rester chez soi, non ?

Malgré le calme, le rythme plus lent, l’air pur, le soleil, les chants d’oiseaux, il faut savoir que la violence est là même si on ne l’a perçoit pas de chez nous.

La violence est dans des hôpitaux où les soignants se battent déjà pour sauver des vies, nos vies ! C’est le chaos !

La violence est aussi dans les hôpitaux pas encore surchargés où les soignants sont prêts autant qu’ils le peuvent pour faire face à un afflux de malades sans précédent. Déjà les soignants sont réquisitionnés et doivent être disponibles 24h/24. Ils ne dorment plus. Les opérations non urgentes ont été annulées. Les chambres sont vides. L’inactivité et l’attente sont pesantes.

Plus on sera dehors pendant ce confinement, plus il y aura de malades et de morts à déplorer !

Peut-être que les passants que je viens de voir dans ma rue seront malades la semaine prochaine, ceux qu’ils ont croisés aussi, et peut-être ne seront-ils plus de ce monde dans 2 où 3 semaines...

Qui sait ?

mercredi 18 mars 2020

COVID-19 - Restez chez vous !


Billet publié dans Facebook
publié dans ce blog a posteriori

Bon, maintenant que vous savez, que la France comme beaucoup d’autres pays sont en confinement total dans le monde, que faites-vous dehors avec vos mouflets ?!... C’est pas les vacances mais une pandémie !

En Ile de France et dans la région Grand Est, les soignants trient les patients et déterminent qui sera sauvé et qui sera condamné. Ça va arriver dans les autres régions de France. Les contaminés d’aujourd’hui seront malades dans une semaine ou 15 jours, et plus rarement dans 27 jours ou un peu plus.

Le virus peut vivre quelques heures dans l’air. Vous êtes nombreux dehors sans masque et vous respirez le même air.

Alors restez chez vous !

Ça va commencer à se savoir que les décisions ont trop tardé. On peut s’interroger sur les compétences des experts puisque ça va être de leur faute, les politiques se cachant derrière des experts qui changent d’avis en fonction du sens du vent politique.

Un petit tweet pour vous :

RT @Conflits_FR: 🇪🇺 Pandémie de #coronavirus : l’#UE reconnaît (par la voix d’Ursula @vonderleyen) que l’ensemble des dirigeants politiques européens ont “sous estimé” le #COVID2019. Depuis, “il est devenu clair qu’il s’agit d’un #virus qui va nous occuper encore longtemps”. (BILD) #COVID19

COVID-19 - Quelle perception de la gravité de la situation ?


Billet publié dans Facebook
publié dans ce blog a posteriori
“On ne peut pas être responsable politique et dire : on fait un confinement à moitié et laisser partir un million de parisiens en province. On peut se demander quelle est la stratégie derrière tout ça. C’est ce qui m’inquiète, en tant que soignant. Quel est le niveau de perception de la gravité de la situation ?”

COVID-19 - 2 règles qui ont mené la Chine au succès


Billet publié dans Facebook
publié dans ce blog a posteriori

2 règles en plus qui ont mené la Chine au succès dans ce combat contre le covid19 :

- Confinement strict avec organisation pour livrer de la nourriture au gens

- Faire le diagnostic de tous les cas suspects avec des radios qui sont caractéristiques du covid19, pour isoler les contaminés pour qu’ils ne contaminent pas d’autre personnes

 Le Médecin français qui habite et travaille à Wuhan explique tout ça très bien dans sa vidéo.

A nous de “jouer” !

mardi 17 mars 2020

COVID-19 - La mascarade

Billet publié dans Facebook
publié dans ce blog a posteriori


Agnès Buzin a des regrets.

C’est bien regrettable ! Surtout pour ceux qui vont payer le prix fort en tombant malade ou pire.

Dans le journal Le Monde Agnès Buzin se confie: « Depuis le début je ne pensais qu’à une seule chose : au coronavirus. On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade. La dernière semaine a été un cauchemar. J’avais peur à chaque meeting.”

C’est regrettable qu’elle n’ait pas eu la force et le courage de tout faire pour mettre fin à cette “mascarade”.

Cela me rappelle cette fameuse Expérience de Milgram qui évalue le degré d'obéissance d'un individu devant une autorité qu'il juge légitime et permet d'analyser le processus de soumission à l'autorité, notamment quand elle induit des actions qui posent des problèmes de conscience au sujet.

Et là on peut être interloqué quand on prend connaissance du nombre important de personnes qui obéissent à une autorité quelque soit sa demande !




Nous sommes en guerre contre le COVID-19 !


“Nous sommes en guerre !”

Une guerre silencieuse, invisible, improbable que l’on n’aurait jamais imaginé vivre.

Depuis hier soir je suis apaisée. Les décisions sont prises par l'état français. Le combat commence vraiment !

Le confinement pendant 15 jours… pour commencer... J’espère que tous auront pris la mesure du danger et respecteront les consignes, même si le mot confinement n’a pas été clairement prononcé lors du discours de notre Président.

Ne pas prononcer le mot confinement couplé à la courte durée de 15 jours m’a fait l’effet de “on y va en douceur” et le reste du discours “mais quand même fermement”. La douceur contraste avec la guerre ! Vous ne trouvez pas ? Est-ce que cela sera efficace ? En espérant que tous aient bien compris la gravité et les enjeux de ce combat. Nous verrons…

C’est inédit, historique, inimaginable il y a à peine quelques mois... Nous sortirons grandis de cette épreuve, de cette expérience aussi inattendue qu’incroyable. C’est évident !

Certains ne réalisent pas encore. Nous n’allons pas tous au même rythme pour prendre conscience de ce qui nous arrive. C’est tellement impensable ! Et même pour ceux qui ont le sentiment d’être lucide, cela semble tellement irréel !

Grâce à tous les moyens de communication dont nous disposons, nous sommes connectés au monde et l’isolement est adouci ou du moins il peut l’être. Restons chez nous pour nous protéger nous-même et protéger notre entourage. Néanmoins restons vigilants et en alerte pour contacter les personnes que l’on sait seules et fragiles pour les aider à passer ce moment le mieux possible.

Après le discours du Président Emmanuel Macron, les modalités de ce confinement se précisent.

Afin de garantir le succès de ce combat, pour CHAQUE déplacement (boulangerie, travail, courses, promener son chien, jogging, médecin) chacun devra remplir l’Attestation nécessaire pour circuler… en ligne ou sur papier libre.

Le 16 mars 2020, le Président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire à leur plus strict minimum les contacts et les déplacements. Un dispositif de confinement est mis en place sur l’ensemble du territoire à compter du mardi 17 mars à 12h00, pour quinze jours minimum. Les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d'être munis d'une attestation pour : 

  • Se déplacer de son domicile à son lieu de travail dès lors que le télétravail n’est pas possible
  • Faire ses achats de première nécessité dans les commerces de proximité autorisés ;
  • Se rendre auprès d’un professionnel de santé ; 
  • Se déplacer pour la garde de ses enfants ou pour aider les personnes vulnérables à la stricte condition de respecter les gestes barrières ; 
  • Faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile et sans aucun rassemblement. 

Petit complément quand même, avec ce résumé qui représente bien l’analyse faite par de nombreux twittos (utilisateurs de twitter) et montre pourquoi nous étions si impatients que le Président et le gouvernement français prennent des décisions !

-----
RT @lorisguemart: On arrive progressivement à un VRAI confinement total (en place sous 48h dixit mes petits doigts). Avec a minima 10 jours de retard sur ce qu’il fallait. Les cas graves vont encore croître exponentiellement pendant 10 à 14 jours. On va payer très cher le gros retard à l’allumage. 
-----

Exactement !! On me prenait de haut sur Facebook quand j’essayais d’alerter les gens et que je désespérais de voir les vraies mesures efficaces arriver ! Les observations de ce qui s'est précédemment passé en Chine, puis depuis peu en Italie montre que le meilleur moyen de lutte contre le virus est d'éviter sa propagation grace au confinement. En attendant traitements et/ou vaccins, pour que le virus disparaisse il faut qu'une personne contamine moins d'une personne en moyenne. Plus on réduira les contacts entre les gens, plus on diminuera sa propagation et plus vitre il disparaîtra.

J’attendais du gouvernement des décisions indispensables pour enrayer cette progression du #covid19 et sauver des vies. Sans ces décisions capitales, les volontés individuelles et les libertés d’agir étaient muselées.

Twitter devrait être un des outils de veille stratégique de l’état pour être alerté au plus tôt sur les sujets sensibles. Les canaux utilisés par l’état semblent être plus longs pour rendre compte de certaines situations. Plusieurs semaines à l’avance, sur Twitter, nous avions l’information suffisante pour savoir, comprendre la dangerosité du virus #covid19, estimer sa vitesse de propagation et pressentir comment anticiper au mieux.

dimanche 15 mars 2020

COVID-19 - Dernière sortie avant le confinement



Dernière sortie dimanche 15 mars à Fontainebleau dans un endroit désert... avant le confinement officiel.

En auto-confinement depuis le 7 mars j’ai fait une petite entorse aujourd’hui. Que voulez-vous ? Mon mari, comme un lion en cage, tournait en rond et voulait sortiiiiiir et courir comme tous les voisins !

Une si belle journée... Pensez-vous !

Alors j’ai pris le lion sous le bras et hop dans la voiture. Nous sommes allés dans la forêt de Fontainebleau. Voiture laissée sur le bord de la route, là où il n’y avait aucune voiture et nous avons marché 2 heures et croisé 2 couples à 1 heure d’intervalle.

Lion calmé. Moi soulagée... Jusqu’à la prochaine fois.

Cher amis confinés, je partage avec vous ces quelques souvenir pour vous faire un peu rêver...











samedi 14 mars 2020



Pratiquez-vous la « distanciation sociale » ?

La contamination du Coronavirus Covid19 est telle que le nombre de cas augmentent de façon exponentielle. La capacité de nos hôpitaux est pas extensible à l’infini.

Si trop de personnes tombent malades en même temps, elles ne pourront pas toutes êtres soignées correctement. Et le corps médical sera submergé avec toutes les conséquences que cela entraîne.

Le seul moyen de réduire la progression du virus au maximum est de pratiquer la “distanciation sociale” dès aujourd’hui !

Cela veut dire que toutes les personnes qui peuvent rester chez elles le fassent en limitant au maximum les sorties pour des activités exclusivement essentielles comme faire des courses alimentaires. Télétravail, enseignement à distance, télémédecine...

Ce moyen peut paraître archaïque mais c’est le seul qui soit efficace pour empêcher le virus de se reproduire et limiter ou ralentir sa progression.

Quels sont les effets de la distanciation ?
  • preserver sa propre santé 
  • éviter d’être un vecteur de contamination pour les autres, notamment les plus fragiles limiter le nombre de malades en même temps 
  • mieux soigner les gens car on aura assez de matériel pour un nombre réduit de cas 
  • éviter la surcharge de travail des soignants dont on connaît les conséquences pour leur santé 

Quand on le peut, faire le choix de se mettre en retrait de la vie sociale pendant quelques semaines est la meilleure solution et la seule qui soit efficace. 

Chez moi nous nous sommes mis en auto-confinement depuis le 7 mars. Courant février, à chaque fois que nous avons fait des courses nous avons acheté un peu plus pour faire un petit stock de congelés, conserves et produits qui se gardent longtemps comme le riz et les pâtes. Je ne sais pas exactement combien de temps on peut vivre sans sortir, 1 mois ou peut-être 1 mois et demi. 

Pourquoi avons-nous fait ce choix ? 

Nous n’avons pas peur d’une pénurie de denrées alimentaires meme si l’on a pu observer ponctuellement ces jours-ci que des supermarchés étaient dévalisés. Non ce n’est pas pour cela. Notre seul but est de sortir le moins possible pour stopper ce virus. Nous considérons que c’est notre devoir vis à vis de la société et notre contribution pour améliorer le plus possible la situation ou au moins éviter d’amplifier le phénomène. 

Rester enfermé est difficile mais c’est pour la bonne cause : sauver des vies ! Même si ça paraît fou aujourd’hui de penser cela dans notre pays développé, c’est la réalité. 

Plus nous serons nombreux à agir ainsi et vite, plus grandes les chances seront de sauver des vies : celles des malades et celles des soignants. 

« Plus nous reportons les cas a une date tardive, mieux le système de santé pourra fonctionner, plus le taux de mortalité sera bas » 

« Les mesures d’atténuation demandent une forte distanciation sociale. Les personnes doivent arrêter de se fréquenter pour faire baisser le taux de transmission. » 

« Ces mesures nécessitent la fermeture d’entreprises, de boutiques, de transports en communs, d’écoles, imposer l‘isolement… Plus la situation est mauvaise, plus la distanciation sociale doit être sévère. Plus les mesures lourdes sont imposées tôt, plus leur durée nécessaire sera courte et plus le nombre de personnes infectées sera faible. » 


Le terme de « distanciation physique » serait plus approprié que « distanciation sociale » en fin de compte puisque l'on peut continuer à avoir des activités sociales virtuelles grâce au téléphone, réseaux sociaux, téléconférences...

Savoir c'est avoir connaissance de l'information utile pour prendre les bonnes décisions. 

Prenez bien soin de vous et de vos proches.

vendredi 13 mars 2020

Covid-19 - Anticipons !

 


Anticipez ! Prenez toutes les précautions que vous pouvez avant qu’elles ne soient recommandées officiellement dans une semaine ou deux.

Les premières mesures arrivent tard en France et sont encore insuffisantes. Restez au maximum chez vous autant  que vous le pouvez puisque nous n’avons pas de masques pour sortir protégés.

Et ne me parlez pas de panique, ni de psychose please....

D’après les retours d’expérience en Chine, les personnes âgées ou avec des problèmes de santé meurent en quelques jours. Les personnes en bonne santé résistent plus longtemps avant de décéder, 2 semaines ou plus...

Et oui il y aussi beaucoup de patients qui s’en sortent avec, souvent, une grosse fatigue qui dure des mois...

Mais trop de décès pour continuer à vivre normalement.

Encore trop de monde dans les rues et dans les métros.

Être rassuré parce qu’une personne qui décède du covid19 est âgée ou a des problèmes de santé est indécent !

RT @Conflits_FR: 🇫🇷 FLASH - Tous les rassemblements de plus de 100 personnes sont désormais interdits en #France, a cause de l’épidémie de #coronavirus. Les transports en commun restent ouverts. (Le Monde) #Covid_19 #COVID2019

Les transports en commun restent ouverts !!!...



vendredi 6 mars 2020

COVID-19 : Notre devoir à tous


Le COVID-19 est bien pire qu’une grippe mais avec des comportements adéquats nous pouvons faire face et limiter son impact ! C’est ça qui est important.

La pandémie de COVID-19 est beaucoup plus meurtrière que la grippe saisonnière. Cela justifie les mesures actuellement prises par les pays qui osent faire de la prévention.

Notre devoir à tous est de faire en sorte d’éviter la contamination autant que possible. Nous le devons en premier lieu pour notre propre santé et aussi pour éviter de tomber malade tous en même temps.

Tomber malade tous en même temps serait catastrophique car en plus de la létalité non négligeable liée à ce nouveau virus, nos hôpitaux ne pourraient pas prendre soin correctement de toutes les personnes atteintes.

De surcroît, les médecins et tous les soignants seraient surchargés de travail avec toutes les conséquences que cela pourrait avoir sur leur propre santé, sans compter les soignants eux-mêmes contaminés.

Notre devoir à tous est donc de limiter les activités sociales au maximum pendant quelques semaines. Cela devrait durer 2 à 3 mois.

Le stade 3 qui devrait être annoncé incessamment sous peu par le gouvernement français permettra d’organiser le travail différemment pour les activités que l’on peut faire à distance : télétravail, enseignement à distance, télémédecine...

Nous devons envisager cette période la tête froide et vivre en retrait autant que possible. C’est ainsi que nous nous en sortirons le mieux. Nous ne sommes pas isolés. Nous gardons le contact via les réseaux sociaux, le téléphone, le mail, ... temporairement.

Plus d'informations sur le COVID-19 versus la Grippe dans l'article "Le Covid-19, bien pire qu’une grippe" du journal Le Matin...


lundi 2 mars 2020

COVID-19 : Faire de sa peur une Force !



Ce nouveau virus SARS-CoV-2 (coronavirus du syndrome respiratoire aigu sévère 2) correspondant à la maladie COVID-19 nous fait vivre un moment historique dont on se serait bien passé !

Sur les réseaux sociaux que je fréquente quotidiennement, concernant le sujet du COVID-19, certains internautes sont dans le déni et ne veulent même pas en entendre parler, d'autres minimisent, d'autres encore auraient plutôt tendance à paniquer. A mon sens, il y a une quatrième voie.

Je me suis interrogée sur la peur que peux générer cette nouvelle épidémie que l'on découvre un peu plus chaque jour, sur la peur de l'inconnu et sur la peur en général.

La peur ? Il ne faut pas en avoir peur ! La peur est utile. Depuis la nuit des temps, elle est nécessaire pour amener tout être vivant à agir devant un danger. Fuir ? Faire face ? Selon son caractère, chacun fera le choix qui lui convient. Ne pas avoir peur pourrait être dramatique puisque cela conduirait à ne prendre aucune précaution, à ne rien faire pour se protéger, à subir le danger passivement… Mais à quel prix ?

Je pense qu'il faut trouver un juste milieu. C'est cette fameuse quatrième voie. Il est important de s'informer, même si ce que l'on apprend est inquiétant, pour être paré afin de prendre les meilleures décisions qui soient et agir si nécessaire.

Alors que j'étais en pleine reflexion pour comprendre et avancer avec cette peur, et l'immense envie d'en faire une force, je suis tombée par hasard sur un article ou plutôt une lettre ouverte d'un chercheur belge à la ministre de la Santé de son pays. Cette lettre tombe à point nommé puisque l'auteur évoque justement la peur liée au nouveau coronavirus, le COVID-19.

Cette lettre ouverte de Marc Wathelet à la ministre de la Santé publique de Belgique s'intitule : "Coronavirus, il faut savoir écouter la peur"

Marc Wathelet, docteur en science, a travaillé sur l’épidémie de SRAS et SARS-CoV.

Voici en substance les éléments majeurs que j'ai relevés dans sa lettre :

"La peur est une émotion indispensable à notre survie, et il faut pouvoir l’écouter."

Il insiste notamment sur le fait que les mesures prises pour le SRAS ne sont pas appropriées pour le COVID-19.

Le nouveau coronavirus est d'une "grande contagiosité intrinsèque". Des épidémiologistes estiment "qu’une infection sur deux pourrait être causée par une personne encore asymptomatique".

La période d'incubation observée peut aller jusqu'à 27 jours, peut-être davantage. Le virus peut vivre plusieurs jours en dehors d'un organisme, jusqu'à 9 jours dans des conditions optimales de température et d'humidité.

"Beaucoup d’experts en transmission (qui) vous diront que ce nouveau virus peut se transmettre par aérosol". En effet le virus se transmettrait de manière aéroportée.

Dans ces conditions exceptionnelles, le virus a toute latitude pour se développer en toute discrétion :
- longue durée de vie en dehors d'un organisme
- longue période d'incubation pendant laquelle le sujet est contagieux
- transmission aéroportée

De plus, on sait aujourd'hui que des patients dits "guéris" ont été réinfectés.

Marc Wathelet insiste sur le fait qu'il faut, dans les plus bref délais, agir en termes de "recommandation, de dépistage, de quarantaine et d’encadrement pour les personnes qui reviennent (en Belgique) d’une zone contaminée".

Vous pouvez lire cette lettre, en version intégrale, en cliquant sur ce lien...

Petit complément : Comment se laver les mains ?

Infographie pour se laver les mains correctement. Je vous rappelle qu'il est vivement recommandé de se laver les mains toutes les heures pendant toute la période de l'épidémie de COVID-19, valable pour la grippe, … et je vous renvoie à mon précédent billet pour les recommandations en termes de gestes quotidiens pour se protéger au mieux.





dimanche 1 mars 2020

Un petit point #Coronavirus alias COVID-19 s'impose !



Depuis mon dernier billet, le #COVID-19 a gagné du terrain et se répand un peu partout sur la planète à vitesse grand V. Les dépistages sont loin d'être systématique et l'on peut supposer que le nombre de personnes infectées est beaucoup plus important encore que les chiffres communiqués par les différents gouvernements. 

Les consignes et les précautions s'amplifient dans les pays touchés.

En France, depuis quelques heures, on interdit les rassemblements de plus de 5000 personnes en milieu fermé, des événements sont annulés, des espaces sont fermés (marchés, musées, salle de concert...).

En suisse, la limite est de 1000 personnes.

L'#OMS demande aux personnes de plus de 60 ans et à ceux souffrant d'une maladie respiratoire d'éviter le plus possible de se rendre partout où il y a de la foule. (Sky News) #CoronaVirus #COVID19 / Info Twitter du compte @conflits-FR.

Dans un article qui date du 20 février qui se basait principalement sur des chiffres chinois qui étaient assurément faux, le monde titrait : "Coronavirus : un virus peu contagieux et dont la létalité est relativement faible". Depuis le titre de cet article a changé "Coronavirus : quelles sont la contagiosité et la létalité du virus ?".

On ne peut pas dire que le COVID-19 soit peu contagieux. En tous cas plus aujourd'hui mais les mieux informés vous diront que déjà, fin janvier, on pouvait le craindre et l'anticiper.

Pour la létalité, les calculs sont fait par rapport au nombre de cas total dont la plupart est encore malade et dont on ne connaît pas l’issue. Les chiffres corrects ne pourront être calculés qu’à la fin de la pandémie.

Pour l’instant, on constate que le COVID-19 tue 20 à 30 fois plus qu’une grippe.

Environ 14% des personnes « guéries » sont contaminées une 2e fois avec une gravité (parfois ?) supérieure. Cela se pourrait que le virus soit encore dans l'organisme mais ne soit plus détectable avec les tests actuels. A confirmer… On ne sait pas encore très bien comment fonctionne ce virus.

Pour ma part, je trouve que c'est incroyable d’attendre d’avoir des cas pour prendre des décisions relatives à la prévention et prendre des précautions alors que l’on sait ce qu’il se passe dans le premier pays touché.

Sur Twitter, en suivant des comptes fiables, on perçoit la gravité potentielle de ce virus depuis début février, même avant. J’ai moi-même été interpelée le 20 janvier en consultant Twitter !

Pourquoi attendre si longtemps pour limiter les rassemblements ? Pour l’enjeu économique ? Mais l’économie, que deviendra-t-elle quand nous serons tous malades ?!

Autoriser 5000 personnes dans un rassemblement c’est encore beaucoup trop !

Si la panique gagne, le gouvernement l’aura voulu. Je ne dis pas que c’est facile. Dans des conditions pareilles, je pense que le principe de précaution doit être appliqué le plus tôt possible.

Y a-t-il une cellule de veille au gouvernement qui étudie, analyse, prend la température d’une nouvelle tendance ? J’espère que oui. Je pense que oui. Si vous en connaissez, conseillez-leur d’utiliser (intelligemment) davantage Twitter comme source d’information. C'est vraiment un early-media formidable. Il y aurait aussi le réseau social Telegram mais celui-ci, je ne le connais pas. J'en ai juste entendu parler.

Pour le COVID-19, je recommande les comptes Twitter @conflits-FR et @MondeMedia qui font un travail remarquable. Certains disent que leur tweets sont anxiogènes. C’est vrai et en même temps, comment se préparer correctement et prendre les bonnes précautions quand on ne sait rien ? Dans mon prochain billet, je vous parlerai de la peur dont il ne faut pas avoir peur.

Précautions :
- Tousser dans son coude
- Utiliser des mouchoirs à usage unique
- Se laver les mains toutes les heures *
- Eviter de se serrer la main
- Eviter les bises
- Utiliser des mouchoirs jetables (précaution à prendre même pour un simple rhume)
- De retour d'un voyage dans une zone à risque, appeler le 15 si vous avez des symptômes grippaux ou de la fièvre
- Se mettre en quarantaine après avoir été en contact avec une personne contaminée et prendre sa température deux fois par jour
- Eviter les bains de foule si vous avez plus de 60 ans ou si vous souffrez  d'une maladie respiratoire
- Personnellement, je rajouterai : éviter les bain de foule quelque soit votre age le temps que la tempête passe, car vous fréquentez des personnes de 60 ans et plus et… vous pouvez être un veecteur de contamination.

* Une étude indique que le gel hydroalcoolique n'est pas efficace à 100% quand le virus se trouve dans une micro gouttelette de mucus, il serait protégé.

Je vous remets, ci-dessous, le site du Gouvernement français et vous invite à le consulter régulièrement :
https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus


Les chiffres du 1er/03/2020 vers 19h30 (heure de PARIS) :
- 88312 cas dans le monde dont
    - 79828 en Chine
    - 3736 en Korée du sud
    - 1694 en Italie
    - 104 en France
- 3001 décès
- 7607 dans un état grave/critique
- 42728 guéris
- 67 pays signalent des cas

samedi 15 février 2020

Nouveau Coronavirus en Chine alias COVID19



Né à Wuhan en Chine en décembre 2019, le COVID-19 est un Coronavirus qui a été transmis de l'animal à l'homme et qui provoque des maladies respiratoires des voies inférieures qui peuvent conduire à une pneumonie.

Ce virus aurait été transmis à l'Homme par une chauve-souris ou un pangolin, animaux sauvages qui sont vendus dans le marché de Wuhan. Les chinois consomment leur chair.

La transmission inter-humaine du virus est confirmée par l'OMS - Organisation mondiale de la santé - le 23 janvier 2020. L'OMS prononce l'état d'urgence de santé publique de portée internationale 7 jours plus tard, le 30 janvier.

Cette épidémie a commencé au pire moment, juste avant le nouvel an chinois, période à laquelle les chinois voyagent le plus pour fêter la nouvelle année, idéale à la propagation du virus malheureusement. Cette période est similaire aux vacances d'été en France.

Avec les nombreux déplacements en cette période de vacances, la propagation du virus a rapidement atteint d'autres régions de Chine. Pour vous donner une idée des mouvements de population à cette période de l'année, dans la province de Hubei où se trouve la ville de Wuhan, il y a environ 58 millions d'habitants dont environ 5 millions sont partis en voyage dans toute la Chine et dans le monde mi janvier pour fêter le nouvel an chinois.

Ce virus est contagieux pendant la période d'incubation, qui peut aller jusqu'à 14 jours, sans symptôme. Certains chercheurs chinois ont avancé une période d'incubation allant jusqu'à 24 jours, ce qui n'a pas été observé par des chercheurs occidentaux. Ce virus est nouveau. Les chercheurs l'étudient en ce moment pour comprendre comment il fonctionne et mettre au point des traitements et un vaccin.

Les modes de transmission : 
- contact avec une personne infectée
- contact avec des objets / Le virus peut vivre jusqu'à 9 jours en dehors de tout organisme dans des conditions "idéales" de fraicheur et d'humidité.
- Le virus serait contagieux via l'air conditionné et/ou les canalisations de salle de bain (En Asie, il est rare que les canalisations d'évacuation d'eau comportent des syphons en col de cygne qui empêchent odeur et air de passer grâce à l'eau qui reste dans le syphon et fait office de bouchon.)

Précautions : 
- tousser dans son coude
- utiliser des mouchoirs à usage unique
- se laver régulièrement les mains
- de retour d'un voyage en chine, appeler le 15 si vous avez des symptômes grippaux ou de la fièvre

Profil des cas à risque : 

Dans les cas plus sévères d'infections dues au Coronavirus COVID-19, le patient peut être victime d’un syndrome de détresse respiratoire aigu, d’une insuffisance rénale aiguë, voire d’une défaillance multi-viscérale pouvant entraîner un décès.

Le tableau clinique peut être grave pour les personnes âgées ou les personnes qui présentent déjà des maladies chroniques comme des problèmes cardiovasculaires, diabète…

Les personnes qui ont un bon système immunitaire, peuvent faire un choc cytokinique qui est une réaction immunitaire potentiellement fatale. Dans ce cas, un système immunitaire sain peut avoir été un handicap plutôt qu'un atout.

Il est probable que les chocs cytokiniques furent responsables de beaucoup de morts durant la grippe de 1918, appelée Grippe espagnole, qui tua un nombre disproportionné d'adultes.

Plus d'informations sur le Coronavirus COVID-19 sur le site du gouvernement français : Questions/Réponses... 


Les chiffres du 14/02/2020 vers 1h du matin (heure de PARIS) :
- 66 887 cas dans le monde (majoritairement en Chine)
- 10 109 cas suspectés
- 1 523 décès
- 10 757 dans un état grave/critique
- 7 720 guéris
 - 26 pays signalent des cas

Pour enrayer la propagation du coronavirus COVID-19, en Chine :
- Des villes entières sont mises en confinement, soit des dizaines de millions de personnes
- Les chinois restent majoritairement chez eux. Les rues qui grouillent habituellement, sont vides.
- Quand ils sortent de chez eux, on prend la température des gens un peu partout, à l'entrée de magasins, etc.
- De nombreuses compagnies aériennes ont suspendu les vols partant de Chine et vers la Chine.
- Les billets de banque des zones infestées sont désinfectés et mis en quarantaine.
- Les compagnies maritimes qui transportent des marchandises à l'étranger vont réduire le nombre de navires

A propos du Coronavirus sur le site du gouvernement français le 15/02/2020 :

"Depuis le 24 janvier 2020, 11 cas d’infection au coronavirus ont été détectés en France. Au 15 février, 4 patients sont guéris et sortis de l’hôpital ; 6 patients sont toujours hospitalisés ; 1 patient âgé de 80 ans est décédé le 14 février."

"En cas de signes d’infection respiratoire dans les 14 jours suivant votre retour de Chine, ne vous rendez pas chez votre médecin, appelez le 15 en signalant votre voyage."

"Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le nouveau coronavirus COVID-19 par téléphone appelez le 0 800 130 000 tous les jours de 09h00 à 19h00."


Les sources fiables que vous pouvez suivre au sujet de l'actualité du COVID-19 sont, sur Twitter :

En français :
Un grand merci à @RestitutorOrien et @Conflits_FR pour le partage d'informations précises et fiables sur l'évolution de la situation.

En anglais :
@BNONews  Actualités US et dans le monde
@globaltimesnews  Journal chinois en langue anglaise




Parce que ça me démangeait trop !



Après 7 ans d'absence, je reprends la plume électronique dans ce blog car ça me démangeait trop !

Le sujet brulant de la Pandémie de Coronavirus "COVID-19" qui se répand à travers la planète me fait franchir le pas et revenir vers vous. Vous m'avez manqué et je suis ravie de vous retrouver !!

J'avais commencé à écrire en 2007 quand j'ai eu un cancer du sein. J'avais besoin de partager ce que je découvrais de cette maladie, sans savoir si j'allais m'en sortir. Je voulais que ce qui m'arrivait soit utile et serve à d'autres. Sans antécédents familiaux, ce cancer m'est tombé dessus alors que je n'aurai jamais imaginé que cela fût possible. La Terre s'est arrêté de tourner… quelques instants… et je suis partie au combat ! Il fallait informer toutes les femmes afin qu'elles soient vigilantes, en sauver le plus possible. Plus tôt le diagnostic est fait et plus grandes sont les chances de s'en sortir.

Depuis de l'eau a coulé sous les ponts. Je suis toujours là, je vais bien et je peux vous affirmer que la vie est belle ! Au fil de l'eau, je viendrai partager ici passions et indignations, découvertes et émerveillements… Tout ce qui fait la Vie !

Sans être exhaustive, les sujets qui me tiennent particulièrement à cœur, et ils sont nombreux, sont :

Santé, Sciences, Nature, Environnement...

Communication, Développement, Education, Réseaux sociaux & co, ...

Artisanat, Permaculture, ...

Bon, je vous laisse. Je me jette sur le prochain billet qui concernera le COVID-19, Coronavirus qui sévit actuellement en Chine et qui commence sérieusement à gagner du terrain.